L’éco-capsule : l’habitat de demain ?


Des chercheurs effectuent de nombreuses expériences pour déterminer ce qui pourrait représenter l’habitat du futur. En fait, en effectuant une analyse approfondie concernant les conditions économiques et environnementales qui caractérisent la société d’aujourd’hui, des scientifiques ont constaté que des changements seront nécessaires en qui concerne les matériaux de constructions ainsi que le type de décoration appliqués aux habitations dans l’avenir.

eco-capsule.jpg
Après l’invention de la fameuse EarthShip, une maison construite avec des matériaux recyclés et ayant une forme qui s’apparente aux vaisseaux spatiaux, apparait aujourd’hui  une nouvelle forme d’habitation  sous le nom d’éco-capsule.

Le principe de l’éco-capsule, la maison écologique

Dans la société où nous vivons aujourd’hui, les dépenses liées à la consommation d’énergie ne cessent de s’accentuer. Pour pallier à cet inconvénient, des spécialistes ont constaté que l’éco-capsule pourrait être la solution idéale. Avec les panneaux solaires qui la composent, ainsi que sa turbine à vent, elle pourra produire elle même l’énergie qu’elle consomme sans apport d’énergie extérieur.
L’éco-capsule est en forme de coque d’œuf  et a environ 4,5m de long et 2,4 m de large. Cette surface n’est sans doute pas très grande mais le design interne en fait quelque chose de très confortables. Cette éco-capsule dispose de toilettes, de salle de bain, d’une salle à manger … tous les éléments de confort d’une maison moderne d’aujourd’hui.

Qui sont les inventeurs de ce nouveau concept ?

A la différence de l’EarthShip qui a été conçu par des scientifiques, l’éco-capsule est l’œuvre du cabinet slovaque appelé Nice architects. Ce sont donc des architectes qui l’ont élaborée.

architectes.jpg

Bien que leur but soit de réduire la consommation d’énergie ainsi que de préserver l’environnement, l’inconvénient réside dans l’usage de batterie pour stocker l’électricité.  En fait, ces dernières ont une durée de vie relativement courte et sont construites avec des matériaux polluants, sans compter leur prix généralement élevé.